أخبار ذات صلة
Easter Greetings from the AMC!

Easter Greetings from the AMC!

It has been a challenging year for many migrants in Lebanon. Our community members have weathered rising rents and scarcer work, fears of expanding conflict, travel restrictions, and a whole host of daily difficulties. And yet, Easter joy abounds! The joy of the resurrection was made obvious this last week here in the AMC. Our whole community gathered for the Paschal Triduum to walk with Christ through his death and resurrection.

قراءة المزيد
Tertianship is what tertians give to each other

Tertianship is what tertians give to each other

The third batch of tertians in Bikfaya have just graduated their school of the heart. Theirs has been a very particular class. It is true of every class, and of each tertian. But armed conflicts leading to displacements and disruptions are not a common tertianship experiment. I am so grateful that all participants kept safe and well, and even drew no little spiritual profit from the difficult situation in which they found themselves.

قراءة المزيد
D’Ankara à Belfast, Le Caire, Ephèse, Nicée, Eskişehir, Almaty (et bien d’autres lieux!)

D’Ankara à Belfast, Le Caire, Ephèse, Nicée, Eskişehir, Almaty (et bien d’autres lieux!)

Qu’est-ce que vous faites à Ankara? Telle est souvent une des premières questions que j’entends lorsque je voyage. Chacun de nous quatre avons bien sûr nos activités habituelles: Michael écrit pour diverses publications (maintenant sur “l’appel universel à la sainteté”); Changmo étudie le turc, commence à s’engager avec les jeunes à la paroisse et s’acclimate peu à peu à la Turquie; Alexis, responsable de cette paroisse turcophone et de la formation de ses catéchumènes, est également impliqué dans des médias et la gestion pratique de la résidence; quant à moi, supérieur de celle-ci, je travaille dans la formation et l’accompagnement au service de l’Église de Turquie, et ai quelques engagements en dehors du pays pour le dialogue interreligieux, à divers titres.

قراءة المزيد

J’ai eu la joie de donner à Taanayel la retraite de discernement, entre le 11 et le 20 juin. Dix-sept personnes y ont participé, y compris un compagnon qui faisait sa retraite annuelle. En parallèle, j’ai donné les Exercices à une clarisse qui faisait sa retraite annuelle en anglais, et deux diacres qui se préparaient à leur ordination imminente. J’ai été aidé par Sr Liza, SSCC, et Sr Lara, FMM. Le profil des retraitant-es était varié. Tous n’étaient pas là pour un discernement concret. L’évaluation finale a montré les déplacements opérés dans l’esprit des participants, notamment dans leur manière de percevoir les diverses influences qui façonnaient leurs décisions. La place de la catéchèse fournie sur deux causeries par jour reste très importante. J’ai eu l’impression que notre Église souffrait d’une malnutrition spirituelle. D’ailleurs c’était la question centrale de la retraite des deux diacres, aujourd’hui prêtres, qui se sont longuement penchés sur le rôle de « l’intendant fidèle et sensé à qui le maître confiera la charge de son personnel pour distribuer, en temps voulu, la ration de nourriture » (Luc 12 : 42). 

À Achqut, j’ai donné les Exercices aux Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie entre le 30 juin et le 7 juillet. Le lieu et les participantes me sont bien familiers. J’ai construit les exercices de première semaine autour de quatre axes qui ont émergé lors d’un discernement commun auquel m’avait convié Mgr César Essayan, Vicaire Apostolique des Latins, et qui a rassemblé une demi-douzaine de religieux : l’axe de l’identité religieuse, trop facilement effacée derrière les tâches quotidiennes, l’axe de la vie affective, souvent mal gérée ou parfois occultée, la culture de l’autorité dans la communauté religieuses ainsi que dans les institutions gérées par les familles religieuses, et finalement le discours d’espérance qui risque parfois d’être mal articulé dans le témoignage des religieux. 

J’ai ensuite donné une retraite courte aux prêtres du diocèse melkite de Saïda au centre Métanoïa à Maghdouché, près de Notre-Dame de l’Attente. Le 15 juillet, j’ai pris l’avion pour la France. À Lourdes, une quarantaine de jésuites se sont réunis entre le 17 et le 26 juillet pour leur retraite annuelle qui clôturait l’année ignatienne. Nous étions logés au Centre de l’Assomption (photo), tout près de la grotte. Je donnais une causerie le matin et faisais l’homélie au cours de la messe. Nombreux compagnons ont partagé leur expérience avec moi. Comme je le disais à François Boëdec, qui m’avait invité, j’étais heureux de pouvoir rendre service à une Province qui a tellement contribué à ma formation. J’ai suivi la dynamique des Quatre Semaines des Exercices, en me référant souvent aux Pères du désert égyptien, parfois à Grégoire de Nysse. Un des participants, le Père Sami Annaraj, indien vivant et œuvrant sur l’île de la Réunion, n’est jamais arrivé au site de la retraite. Ayant subi un AVC, il est décédé à Toulouse. Au courant de la retraite, nous avons appris aussi le décès de Francis Gouin. Ils étaient tous les deux présents dans nos eucharisties. 

Au retour de Lourdes, j’ai accueilli à Bikfaya quatre retraitants, dont notre cher Anto qui se préparait à son ordination. Alors que je rédige ces lignes, je m’apprête à reprendre l’avion pour l’Irak cette fois, où je donnerai la retraite à une bonne vingtaine de Sœurs. Il me reste une retraite demandée par le Diocèse d’Antelias durant la deuxième moitié d’août et finalement la petite retraite Al-Yaqaza qui rassemble près d’une quarantaine de laïcs. Le reste du mois de septembre c’est pour préparer l’arrivée des tertiaires, qui sont au nombre de sept cette année. Cela ne m’empêchera pas d’accompagner un compagnon pour sa retraite annuelle et de donner les trente jours à deux membres de la communauté de Mar Moussa.

Dany Younès SJ

Le 5 août 2022

أخبار ذات صلة
Easter Greetings from the AMC!

Easter Greetings from the AMC!

It has been a challenging year for many migrants in Lebanon. Our community members have weathered rising rents and scarcer work, fears of expanding conflict, travel restrictions, and a whole host of daily difficulties. And yet, Easter joy abounds! The joy of the resurrection was made obvious this last week here in the AMC. Our whole community gathered for the Paschal Triduum to walk with Christ through his death and resurrection.

قراءة المزيد
Tertianship is what tertians give to each other

Tertianship is what tertians give to each other

The third batch of tertians in Bikfaya have just graduated their school of the heart. Theirs has been a very particular class. It is true of every class, and of each tertian. But armed conflicts leading to displacements and disruptions are not a common tertianship experiment. I am so grateful that all participants kept safe and well, and even drew no little spiritual profit from the difficult situation in which they found themselves.

قراءة المزيد
D’Ankara à Belfast, Le Caire, Ephèse, Nicée, Eskişehir, Almaty (et bien d’autres lieux!)

D’Ankara à Belfast, Le Caire, Ephèse, Nicée, Eskişehir, Almaty (et bien d’autres lieux!)

Qu’est-ce que vous faites à Ankara? Telle est souvent une des premières questions que j’entends lorsque je voyage. Chacun de nous quatre avons bien sûr nos activités habituelles: Michael écrit pour diverses publications (maintenant sur “l’appel universel à la sainteté”); Changmo étudie le turc, commence à s’engager avec les jeunes à la paroisse et s’acclimate peu à peu à la Turquie; Alexis, responsable de cette paroisse turcophone et de la formation de ses catéchumènes, est également impliqué dans des médias et la gestion pratique de la résidence; quant à moi, supérieur de celle-ci, je travaille dans la formation et l’accompagnement au service de l’Église de Turquie, et ai quelques engagements en dehors du pays pour le dialogue interreligieux, à divers titres.

قراءة المزيد
بفرحٍ وقلوبٍ مضطرمة – الذكرى السنويّة العاشرة لاستشهاد الأب فرانس ڤان دِر لوخت اليسوعيّ

بفرحٍ وقلوبٍ مضطرمة – الذكرى السنويّة العاشرة لاستشهاد الأب فرانس ڤان دِر لوخت اليسوعيّ

في حمص، في المدينة الّتي لم يخذلها ولن يتركها الأب فرانس، اجتمع لفيف من المؤمنين بحضور ممثّلي الكنيسة المحلّيّة بأطيافها كافّة، حبًّا ورغبة في الاحتفال وشكر الله على شهادة هذا الكاهن الهولّنديّ الّذي قدّم لأبناء سوريا الكثير حتّى الموت.

قراءة المزيد
Share This