أخبار ذات صلة
Easter Greetings from the AMC!

Easter Greetings from the AMC!

It has been a challenging year for many migrants in Lebanon. Our community members have weathered rising rents and scarcer work, fears of expanding conflict, travel restrictions, and a whole host of daily difficulties. And yet, Easter joy abounds! The joy of the resurrection was made obvious this last week here in the AMC. Our whole community gathered for the Paschal Triduum to walk with Christ through his death and resurrection.

قراءة المزيد
Tertianship is what tertians give to each other

Tertianship is what tertians give to each other

The third batch of tertians in Bikfaya have just graduated their school of the heart. Theirs has been a very particular class. It is true of every class, and of each tertian. But armed conflicts leading to displacements and disruptions are not a common tertianship experiment. I am so grateful that all participants kept safe and well, and even drew no little spiritual profit from the difficult situation in which they found themselves.

قراءة المزيد
D’Ankara à Belfast, Le Caire, Ephèse, Nicée, Eskişehir, Almaty (et bien d’autres lieux!)

D’Ankara à Belfast, Le Caire, Ephèse, Nicée, Eskişehir, Almaty (et bien d’autres lieux!)

Qu’est-ce que vous faites à Ankara? Telle est souvent une des premières questions que j’entends lorsque je voyage. Chacun de nous quatre avons bien sûr nos activités habituelles: Michael écrit pour diverses publications (maintenant sur “l’appel universel à la sainteté”); Changmo étudie le turc, commence à s’engager avec les jeunes à la paroisse et s’acclimate peu à peu à la Turquie; Alexis, responsable de cette paroisse turcophone et de la formation de ses catéchumènes, est également impliqué dans des médias et la gestion pratique de la résidence; quant à moi, supérieur de celle-ci, je travaille dans la formation et l’accompagnement au service de l’Église de Turquie, et ai quelques engagements en dehors du pays pour le dialogue interreligieux, à divers titres.

قراءة المزيد

C’est en 1993 que j’ai commencé l’enseignement de l’éthique médicale à l’Institut des Sciences Religieuses au Caire. Peu de temps après, j’ai organisé, dans la cadre de cet Institut, des weekends de formation adressés à tous ceux et celles qui travaillent dans le domaine de la santé. Nous traitions des questions éthiques et humaines liées aux soins des malades. Cela a duré quelques années. J’ai continué ce travail d’accompagnement et de formation des religieuses engagées dans le monde de la santé, en organisant des sessions locales à Louxor et à Minia. Depuis 2011, je suis responsable de la Commission Épiscopale de la Santé en Égypte.

En 2006, les religieuses ont demandé de reprendre de manière régulière au Caire, les sessions de formation ; ainsi on pouvait regrouper les religieuses de différentes congrégations et les soutenir dans leur travail d’infirmières. L’Église catholique en Égypte, pour servir la société, avait deux piliers : l’éducation et la santé. Ainsi, malgré son petit nombre, elle a un large rayonnement et contribue grandement à la vie du pays. Mais avec les années, l’engagement dans le monde de la santé s’est peu à peu affaibli. À cela il y a plusieurs raisons : la nationalisation des hôpitaux au début des années 60 du siècle dernier, la réduction du nombre de vocations, l’attirance des jeunes religieuses vers le travail pastoral, plutôt rassurant et gratifiant, la valorisation du domaine scolaire, plus prestigieux, plus rentable et mieux soutenu par les Supérieures. 

Depuis 16 ans j’organise 3 weekends par an qui regroupent toutes les religieuses infirmières en Égypte. Elles sont autour de 30 sœurs qui travaillent essentiellement dans des dispensaires. Beaucoup de ces dispensaires dépendent des Congrégations religieuses, mais certains dépendent des diocèses. Ces weekends sont articulés autour de 3 axes : une formation religieuse et spirituelle spécifique pour les sœurs engagées dans le monde de la santé, une formation humaine et éthique liée à l’exercice du service infirmier, une formation médicale continue. Les infirmières laïques qui travaillent avec les sœurs les rejoignent pour la formation humaine et médicale. 

Pour les religieuses infirmières, ces rencontres sont un lieu de valorisation et de reconnaissance, d’entraide et de soutien, de formation et d’évaluation. Ces religieuses font face à plusieurs défis : ceux liés au cadre et la structure du travail, au suivi des médecins et à la formation des aides-soignantes. De plus, elles ne trouvent pas un cadre académique de formation qui leur donnerait un diplôme reconnu par l’État et du fait même la permission d’exercer officiellement comme infirmières. Autrement dit, la formation d’infirmière est inaccessible actuellement aux jeunes sœurs. Du fait de leur petit nombre, les religieuses infirmières se sentent isolées, manquant de ressources pour un soutien humain et spirituel, et une formation continue.

Ces religieuses infirmières, implantées dans les villes et les villages d’Égypte, sont portées par un grand dynamisme et un courage formidable ; elles donnent un merveilleux témoignage de dévouement et de don de soi aux personnes les moins favorisées, sans distinction de classe ou de religion. Elles sont disponibles à tous ceux et celles qui ont besoin d’écoute et de respect, d’attention et de soin. Leurs Centres sont reconnus pour la qualité des soins aux brûlés et aux patients souffrant d’ulcères ou de blessures profondes. Au-delà de cet aspect, les malades fréquentent leurs Centres car ils trouvent auprès d’elles assurance et confiance.

Nader Michel, sj 

أخبار ذات صلة
Easter Greetings from the AMC!

Easter Greetings from the AMC!

It has been a challenging year for many migrants in Lebanon. Our community members have weathered rising rents and scarcer work, fears of expanding conflict, travel restrictions, and a whole host of daily difficulties. And yet, Easter joy abounds! The joy of the resurrection was made obvious this last week here in the AMC. Our whole community gathered for the Paschal Triduum to walk with Christ through his death and resurrection.

قراءة المزيد
Tertianship is what tertians give to each other

Tertianship is what tertians give to each other

The third batch of tertians in Bikfaya have just graduated their school of the heart. Theirs has been a very particular class. It is true of every class, and of each tertian. But armed conflicts leading to displacements and disruptions are not a common tertianship experiment. I am so grateful that all participants kept safe and well, and even drew no little spiritual profit from the difficult situation in which they found themselves.

قراءة المزيد
D’Ankara à Belfast, Le Caire, Ephèse, Nicée, Eskişehir, Almaty (et bien d’autres lieux!)

D’Ankara à Belfast, Le Caire, Ephèse, Nicée, Eskişehir, Almaty (et bien d’autres lieux!)

Qu’est-ce que vous faites à Ankara? Telle est souvent une des premières questions que j’entends lorsque je voyage. Chacun de nous quatre avons bien sûr nos activités habituelles: Michael écrit pour diverses publications (maintenant sur “l’appel universel à la sainteté”); Changmo étudie le turc, commence à s’engager avec les jeunes à la paroisse et s’acclimate peu à peu à la Turquie; Alexis, responsable de cette paroisse turcophone et de la formation de ses catéchumènes, est également impliqué dans des médias et la gestion pratique de la résidence; quant à moi, supérieur de celle-ci, je travaille dans la formation et l’accompagnement au service de l’Église de Turquie, et ai quelques engagements en dehors du pays pour le dialogue interreligieux, à divers titres.

قراءة المزيد
بفرحٍ وقلوبٍ مضطرمة – الذكرى السنويّة العاشرة لاستشهاد الأب فرانس ڤان دِر لوخت اليسوعيّ

بفرحٍ وقلوبٍ مضطرمة – الذكرى السنويّة العاشرة لاستشهاد الأب فرانس ڤان دِر لوخت اليسوعيّ

في حمص، في المدينة الّتي لم يخذلها ولن يتركها الأب فرانس، اجتمع لفيف من المؤمنين بحضور ممثّلي الكنيسة المحلّيّة بأطيافها كافّة، حبًّا ورغبة في الاحتفال وشكر الله على شهادة هذا الكاهن الهولّنديّ الّذي قدّم لأبناء سوريا الكثير حتّى الموت.

قراءة المزيد
Share This