أخبار ذات صلة
بفرحٍ وقلوبٍ مضطرمة – الذكرى السنويّة العاشرة لاستشهاد الأب فرانس ڤان دِر لوخت اليسوعيّ

بفرحٍ وقلوبٍ مضطرمة – الذكرى السنويّة العاشرة لاستشهاد الأب فرانس ڤان دِر لوخت اليسوعيّ

في حمص، في المدينة الّتي لم يخذلها ولن يتركها الأب فرانس، اجتمع لفيف من المؤمنين بحضور ممثّلي الكنيسة المحلّيّة بأطيافها كافّة، حبًّا ورغبة في الاحتفال وشكر الله على شهادة هذا الكاهن الهولّنديّ الّذي قدّم لأبناء سوريا الكثير حتّى الموت.

قراءة المزيد
Jesuits in Mesopotamia

Jesuits in Mesopotamia

Fifty-five years after the expulsion of the Jesuits of Al Hikma University from Iraq in 1969—the Jesuits of Baghdad College had already been expelled in 1968—the Jesuits have bought a house in Baghdad.

قراءة المزيد

Après 10 ans de guerre, le conflit syrien a détruit non seulement les bâtiments et l’infrastructure, mais aussi les racines de l’amour, de la compassion et de l’humanité. La société syrienne est devenue complètement fracturée. Les relations sociales entre les Syriens, même entre les membres de la famille eux-mêmes ont été affectés. Cette fracture sociale a un impact et des conséquences à long terme et il ne sera pas facile de rebâtir la confiance entre les différents groupes de la société. 

Malgré cela, les Syriens continuent de vivre ou de survivre et de lutter contre la détresse et les misères. Devant la souffrance dont ce peuple éprouve et cette force de vie qu’il prouve, nous n’avons pas le droit de baisser les bras et renoncer à chercher des nouvelles fenêtres. Dans cette direction, nous avons commencé la construction de la maison de Jaramana et la maison de Kafroun en 2016 pour mettre un peu d’espoir au milieu de désarrois syrien et donner un nouvel horizon d’un avenir commun en essayant de rétablir les liens sociaux au milieu d’une société déchirée et polarisée. Le bâtiment de Jaramana et conçu pour accueillir des activités diverses sur 5 axes principaux : sociale, artistique, formation, pastorale et spirituel. La maison est de 5 étages avec un sous-sol et rez-de-chaussée et des mezzanines. 

Le sous-sol contient un Théâtre, une salle d’exposition, une cafétéria et des jeux de pingpong …. 

Le rez-de-chaussée est une grande salle d’accueil avec une cuisine. 

Les mezzanines contiennent les bureaux de JRS et une sale à manger. 

Le premier et le deuxième étage sont réservés pour les activités de JRS qui reçoit 700 enfants pour le support scolaire et des activités psychosociales. 

Au troisième étage se trouve la bibliothèque, une espace pour les étudiants universitaires où nous recevons plus de 100 étudiants par jours pour étudier et une salle de conférence où nous faisons les formations. 

La chapelle est dans le 4e étage avec 7 chambres de logement. 

Le 5e il y a une salle à manger et 7 chambres de logement pour recevoir des groupes pour des formations. 

Le choix de Jaramana vient de fait que cette région a accueilli les déplacées venant de toute la Syrie. Avant la guerre, cette région était habitée par une majorité de Druzes avec plusieurs minorités : et ismaélite, alaouites chrétiens et d’autres et il y a avait de 800 000 habitants. Aujourd’hui, Jaramana contient plus de 2,5 millions habitant la majorité sont des déplacés internes d’Idlib, Raqqa, Al-Hasakah. Homs, Hama…

Bien sûr, cette guerre a affecté tout le monde et à tous les niveaux. Mais les jeunes de la société ont porté un poids plus lourd sur leurs épaules. Depuis le début de la guerre, l’espoir reposait sur les épaules des jeunes hommes et femmes pour construire l’avenir de pays et pour supporter leurs familles. Mais malheureusement, les jeunes grandissaient dans des conditions qui les empêchaient de réaliser leur simple ambition de finaliser leurs études et de trouver un travail. Aujourd’hui, le seul espoir qu’ils ont est d’être à l’étranger, peu importe à quel point il est difficile de sortir. Poursuivre leurs ambitions académiques est devenus l’un de leurs derniers intérêts. Leur seul but est de reporter la fin des études autant que possible pour éviter l’armée, et de se concentrer sur la satisfaction des besoins personnels et familiaux quotidiens, puis à obtenir leur diplôme universitaire et à trouver un moyen de voyager à l’étranger.

Par souci de l’avenir de ce pays, nous avons choisi de remettre notre espoir dans les jeunes en orientant nos efforts et nos activités envers eux. L’objective est de replanter l’espoir et la confiance en eux-mêmes et dans leur environnement et leur pays. Notre moyen et de les soutenir afin qu’ils puissent retrouver le sens de leur vie, et de les aider à finir leurs études malgré les énormes défis. Pour cela nous avons préparé le lieu avec tous les capacités et équipements pour affiner le sens de la vie normale, 

  • Électricité stable pour assurer la lumière et la charge de leur ordinateur. Cela est possible grâce aux panneaux solaires installés dans le centre (104 panneaux solaires avec 80 batteries). Avec l’aide d’un générateur de 60 KVA nous assurons l’électricité presque 24 h. 
  • Chauffage, chauffer les maisons en ce moment est presque impossible. Il n’y a pas de fuel et si ça trouve c’est très cher. Nous avons construit le bâtiment pour assurer une isolation thermique maximale des murs double, et double-vitrages sur les fenêtres, le système de chauffage est aussi conçu pour réduire la consommation jusqu’au maximum. Avec ces avantages nous pouvons chauffer seulement les pièces utilisées.
  • Internet, le réseau de téléphone dans Jaramana est très mauvais et l’internet ne fonctionne pas correctement. Nous avons installé des équipements pour faire joindre plusieurs linges internet pour avoir un débit correct. Avec cela nous avons la capacité d’offrir l’internet gratuitement aux étudiants.
  • Eau potable, tous les habitants de Jaramana achètent l’eau potable, car l’eau dans la ville n’est pas potable. Dans notre centre nous avons installé un système de purification de l’eau (RO) qui prévoie de l’eau propre dans tout le bâtiment et bien sûr les étudiants en profitent. 

Avec ces facilités nous avons attiré les jeunes étudiants dans le chartrier qui vient de différentes identités culturelles, religions et des rites et la maison deviens un lieu de rencontre entre ces jeunes avec toute la richesse et les défis. La bibliothèque a démarré avec 10 à 15 élèves. Maintenant nous accueillons plus de 100 étudiants par jour. Nous avons dû agrandir l’espace et ouvrir de nouvelles salles. Il y 1200 étudiants enregistrés chez nous 54 % masculins 46 % féminins. En janvier 2022, nous avons enregistré 2220 étudiants utilisant la bibliothèque.

Avec ce nombre d’étudiants, la maison a déjà atteint son objectif de cette année de créer un contact avec les jeunes dans la région. Avec eux la maison a pu aussi aller plus loin en proposant des activités artistiques et des formations tout au long de l’année. Récemment nous avons créé une pause organisée. Tous les jours de 17 h 30 au 18 h 30 le rez-de-chaussée et le sous-sol sont ouverts aux étudiants pour jouer de la musique, aux cardes, Pingpong ou seulement de se rencontrer et se faire connaissance avec nous et entre eux. À travers ces rencontres, nous avons découvert plusieurs talents et une bande de musique et de chant a été créée cette semaine.  

Ainsi, en fournissant des espaces surs et appropriés la maison d’Alberto Hurtado aide les jeunes universitaires à trouver leur espoir et leur droit chemin dans l’avenir et leur donne la confiance en eux et en leurs capacités. De même, en créant l’atmosphère appropriée pour leur créativité et travaillez leur autoformation la maison construite les bases d’une nouvelle coexistence entre différentes cultures en trouvant des voies pour d’éventuelles réconciliations dans cette société. Aussi, par encourager l’art sous tous ses aspects, le centre crée l’environnement pour que l’art soit un moyen de paix et d’amour. 

Le rêve et de faire de cette maison un point entre les diffèrent groupes pour faciliter les rencontres et le dialogue. A travers les différentes activités artistiques, la bibliothèque, le cinéma et le théâtre la maison se transforme en un chantier de réflexion et de partage. La maison avec les jeunes qui participent aux activités a beaucoup de potentielles et elle est ouverte à toutes les idées et les interventions possibles. Alors je vous invite tous, si vous avez le temps et le désire, à venir découvrir la maison et donner une intervention, un Week-End ou une formation selon vos désire. Soyez les bienvenues….

Fouad Nakhla SJ

أخبار ذات صلة
بفرحٍ وقلوبٍ مضطرمة – الذكرى السنويّة العاشرة لاستشهاد الأب فرانس ڤان دِر لوخت اليسوعيّ

بفرحٍ وقلوبٍ مضطرمة – الذكرى السنويّة العاشرة لاستشهاد الأب فرانس ڤان دِر لوخت اليسوعيّ

في حمص، في المدينة الّتي لم يخذلها ولن يتركها الأب فرانس، اجتمع لفيف من المؤمنين بحضور ممثّلي الكنيسة المحلّيّة بأطيافها كافّة، حبًّا ورغبة في الاحتفال وشكر الله على شهادة هذا الكاهن الهولّنديّ الّذي قدّم لأبناء سوريا الكثير حتّى الموت.

قراءة المزيد
Jesuits in Mesopotamia

Jesuits in Mesopotamia

Fifty-five years after the expulsion of the Jesuits of Al Hikma University from Iraq in 1969—the Jesuits of Baghdad College had already been expelled in 1968—the Jesuits have bought a house in Baghdad.

قراءة المزيد
بوجود اختلافاتنا نحقق الحياة الجماعية – ندوة للابتداء المشترك

بوجود اختلافاتنا نحقق الحياة الجماعية – ندوة للابتداء المشترك

أخبار ذات صلةبهذه الروح انطلقت ندوة الحياة الجماعية لمبتدئي الرهبانيات في مصر، والتي قدمها الأب نادر ميشيل اليسوعي، حيث تناول الأب نادر أهمية تنبيه أنفسنا باستمرار بأننا كلنا أبناء للآب في الروح، وأنه لا يمكن أن نحقق الحياة الجماعية من دون الاعتراف بإنسانيتنا وعيشها...

قراءة المزيد
اليوم القطريّ لليسوعيّين في مصر ٢٠٢٤

اليوم القطريّ لليسوعيّين في مصر ٢٠٢٤

اجتمع الآباء اليسوعيون في مصر يومي الخميس والجمعة الموافق 7 و 8 مارس بمدرسة العائلة المقدسة بالقاهرة، لإحياء اللقاء القطريّ السنويّ تحت عنوان “الذكاء الاصطناعي”. وخلال هذين اليومين كان هناك فرصة للصلاة والاحتفال بالقداس الإلهيّ ولقاءات محبة لتبادل الأخبار وأيضًا كان هناك وقت لمناقشة ثلاثة مواضيع هامّة.

قراءة المزيد
خلوة جماعة القدّيس يوسف – بيروت

خلوة جماعة القدّيس يوسف – بيروت

اجتمعت جماعة القدّيس يوسف يوم السبت 16 آذار/ مارس 2024 لخلوتها في دير سيّدة الجمهور. ابتدأنا بصلاة الصباح مع نشيد للمسيح السيّد والخادم المتواضع والأمين، تبعه تلاوة المزمور 85، وثمّ قراءة من رسالة القدّيس بولس الأولى إلى تسالونيقي (1: 26 – 31)؛ وختمنا الصلاة مع طلبة “الأكتينيا” التي تُتلى بعد العظة في القدّاس البيزنطي.

قراءة المزيد
Share This