أخبار ذات صلة

اليوم العالميّ لجماعات الحياة المسيحية cvx

اليوم العالميّ لجماعات الحياة المسيحية cvx

احتفلت جماعات الحياة المسيحية في القاهرة الجمعة 29 مارس 2024 باليوم العالمي الذي يتزامن مع عيد البشارة. هذا العام اتخذنا لليوم عنوان “نصنع كل شيء جديدًا” من خلال التأمل في نص التجسد، مستخدمين النقاط التوجيهية الخاصة ب “بروجيه 181” المرسل من المجلس العالمي لجماعات الحياة المسيحية والذي يدعونا إلى الانتقال من “القدرة من خلال القوة” إلى “القدرة من خلال العجز”.

قراءة المزيد
“ليالي سمحة” – ليالي رمضانيّة في مركز الجزويت الثقافي بالإسكندرية

“ليالي سمحة” – ليالي رمضانيّة في مركز الجزويت الثقافي بالإسكندرية

في ليالي رمضان، تتجلى سحر الروح وتتراقص الأماني في دواخل القلوب، تلك الليالي الخاصة التي تشدو بها الأرواح بالطُهر والتقوى، فتمتزج البهجة بروح التعبد في نسيجها الرقيق، كما وصفها الشاعر العظيم فؤاد حداد. وكما اعتمد مركز الچزويت الثقافي بالإسكندرية على هذا السحر، مُطلقاً عليها اسماً يبقى خالداً في ذاكرة المجتمع: “ليالي سمحة”.

قراءة المزيد
Note du consulteur – Avril 2024

Note du consulteur – Avril 2024

La consulte de province s’est réunie du 2 au 4 avril au Collège de la Sainte-Famille au Caire. Le père Mourad Abou Seif n’a pas pu obtenir son visa, mais il nous a rejoints par téléphone les 4 jours. Le père Bruno Sion, l’économe de province, a passé une matinée avec nous pour nous présenter le bilan financier de la province de l’année 2022/23. Les caisses de la formation et de la prévoyance, bien qu’équilibrées actuellement, ont besoin d’être soutenues et renflouées.

قراءة المزيد

C’est sous l’intitulé « Réveiller notre résistance intellectuelle et culturelle ! » que le Recteur de de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ), le Pr Salim Daccache s.j., a prononcé cette année, qui coïncide avec 149e anniversaire de la fondation de l’USJ, le traditionnel discours de la Saint-Joseph. La cérémonie a eu lieu dans le grand amphithéâtre du Campus des sciences et technologies de l’USJ – Mar Roukoz, en présence notamment, de S.E. Abbas Halabi, ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, de S.E. Mgr Paolo Borgia, Nonce apostolique au Liban, et du R.P. Michaël Zammit, Supérieur provincial de la Compagnie de Jésus au Proche-Orient et au Maghreb. Ils ont ainsi eu l’occasion d’écouter le programme d’action multiforme de l’USJ, pour résister à l’affaiblissement de l’identité libanaise et faire triompher les valeurs et l’amour de la patrie, menacées de délitement.
Après la messe présidée par le R.P. Zammit, qui a abordé dans son homélie le modèle juste et noble que Saint Joseph a présenté pour faire face aux crises, tout en étant ouvert à la parole qui vient de Dieu et à celle qui vient des hommes, le Recteur est entré dans le vif du sujet en annonçant les quatre points essentiels de son discours : « retenir du passé de l’Université pour le présent et l’avenir ; la tradition de résistance intellectuelle et culturelle de l’USJ ; les vraies menaces sur l’enseignement supérieur et sur le Liban et notre réveil pour continuer la mission ».
« L’USJ possède une histoire riche et une forte capacité d’adaptation », rappelle le Recteur. Ses racines remontent à l’idée d’un “collège central universitaire d’Asie”, imaginé des décennies avant sa fondation officielle en 1875. Le parcours de l’USJ, qui a commencé avec un collège jésuite à Ghazir et s’est finalement établi à Beyrouth, démontre sa capacité à s’ajuster aux changements, même face aux défis posés par la guerre civile libanaise de 1975 à 1990.
Le Recteur de l’USJ définit trois missions fondamentales qui guident l’université. La première est de fournir un enseignement de qualité et une recherche de pointe dans une variété de disciplines. Cela se reflète dans la création de nouvelles facultés et programmes, y compris des cours en anglais. La deuxième mission vise à inculquer aux étudiants des compétences transversales ainsi que des valeurs socioculturelles, telles que l’humanisme, la citoyenneté et la solidarité sociale. La troisième mission repose sur l’ouverture, le respect de la diversité et l’engagement envers la collectivité.
Le rôle de l’USJ comme levier de résistance intellectuelle et culturelle est un thème central. Le Recteur souligne que l’université a dû surmonter de nombreux défis, de l’anticléricalisme aux différentes formes d’obscurantisme. De plus, l’USJ a joué un rôle essentiel dans la résistance pacifique à l’occupation syrienne du Liban.
Les menaces qui pèsent sur l’USJ, tant internes qu’externes, sont également abordées. D’une part, la fragmentation du savoir et sa marchandisation constituent des menaces internes. D’autre part, le vide intellectuel et moral qui prévaut dans la société libanaise et l’émigration forcée sont des menaces externes significatives. Daccache met en garde contre la tendance des universités à devenir des objets de commerce, ce qui peut compromettre l’intégrité de l’enseignement supérieur.
Face à ces défis, l’USJ persévère avec une résistance académique, culturelle, sociale et citoyenne. Sur le plan académique, l’université a entrepris des réformes structurelles et a obtenu des accréditations internationales. Sur le plan culturel, elle a créé des chaires universitaires, un chœur de renommée, des musées et prévoit de nouveaux projets. Les initiatives sociales, comme les programmes de bourses et les actions de solidarité, démontrent l’engagement de l’université envers la communauté. Sur le plan citoyen, l’USJ envisage de créer une académie de formation à la citoyenneté pour encourager l’engagement civique.
Les défis à venir pour le Liban, tels que le destin de l’État, la nécessité de réformes structurelles et le besoin d’un leadership fort, sont soulignés par le Recteur. Le rôle de l’USJ est crucial pour maintenir l’espoir et guider les nouvelles générations vers un avenir meilleur. L’université s’efforce de rester un phare de résistance intellectuelle et de contribuer à la reconstruction du Liban, tout en cherchant des solutions durables pour les défis qui se présentent.
« Dans ce Liban, une université jésuite a toute sa place car ce qui la caractérise, c’est l’approfondissement, a conclu le Pr Daccache. Tel fut le message d’Adolfo Nicolas, regretté supérieur général des Jésuites, aux enseignants de l’USJ lors de sa visite en mars 2013. Dans sa lettre sur l’engagement intellectuel, il insistait sur la formation de l’intelligence et des intelligences comme apostolat et mission. (…) L’espoir repose aujourd’hui sur la perspective d’une paix régionale juste et équitable. En octobre 2019, nous nous sommes accrochés à la volonté du changement pour le bien de notre pays. Après l’explosion du port et au cœur de la crise financière, nous avons relevé le défi de poursuivre notre mission académique et sociale. Et demain, ce ne sera pas la violence qui règlera le conflit à Gaza (…). Nous espérons que dans cette quête de la paix juste, le Liban aura sa place à la table des négociations afin que, le moment venu, il prenne en main son propre destin et qu’il recouvre, sur de nouvelles bases, le rôle régional qui était le sien. Mais que de réformes et de décisions à assumer pour pouvoir y arriver ! L’avenir est incertain, mais l’espoir est plus fort que le doute ».
Sortant de son texte, et citant l’ancien président Charles Hélou, le Recteur se fera chaudement applaudir en lançant : « Le combat pour l’âme du Liban, nation en devenir, ne cessera jamais!».

Pr. Salim Daccache, SJ

أخبار ذات صلة

اليوم العالميّ لجماعات الحياة المسيحية cvx

اليوم العالميّ لجماعات الحياة المسيحية cvx

احتفلت جماعات الحياة المسيحية في القاهرة الجمعة 29 مارس 2024 باليوم العالمي الذي يتزامن مع عيد البشارة. هذا العام اتخذنا لليوم عنوان “نصنع كل شيء جديدًا” من خلال التأمل في نص التجسد، مستخدمين النقاط التوجيهية الخاصة ب “بروجيه 181” المرسل من المجلس العالمي لجماعات الحياة المسيحية والذي يدعونا إلى الانتقال من “القدرة من خلال القوة” إلى “القدرة من خلال العجز”.

قراءة المزيد
“ليالي سمحة” – ليالي رمضانيّة في مركز الجزويت الثقافي بالإسكندرية

“ليالي سمحة” – ليالي رمضانيّة في مركز الجزويت الثقافي بالإسكندرية

في ليالي رمضان، تتجلى سحر الروح وتتراقص الأماني في دواخل القلوب، تلك الليالي الخاصة التي تشدو بها الأرواح بالطُهر والتقوى، فتمتزج البهجة بروح التعبد في نسيجها الرقيق، كما وصفها الشاعر العظيم فؤاد حداد. وكما اعتمد مركز الچزويت الثقافي بالإسكندرية على هذا السحر، مُطلقاً عليها اسماً يبقى خالداً في ذاكرة المجتمع: “ليالي سمحة”.

قراءة المزيد
Note du consulteur – Avril 2024

Note du consulteur – Avril 2024

La consulte de province s’est réunie du 2 au 4 avril au Collège de la Sainte-Famille au Caire. Le père Mourad Abou Seif n’a pas pu obtenir son visa, mais il nous a rejoints par téléphone les 4 jours. Le père Bruno Sion, l’économe de province, a passé une matinée avec nous pour nous présenter le bilan financier de la province de l’année 2022/23. Les caisses de la formation et de la prévoyance, bien qu’équilibrées actuellement, ont besoin d’être soutenues et renflouées.

قراءة المزيد
Réunion des Supérieurs Locaux

Réunion des Supérieurs Locaux

Nous étions 15 supérieurs locaux, réunis au Caire pour partager nos expériences et nous former à l’école de la Compagnie. Manquaient à l’appel les Syriens, faute de visa. Notre mélange de 9 nationalités donnait visage à la Province. Les compagnons de communauté, présents dans la prière et dans nos échanges, élargissaient encore nos horizons.

قراءة المزيد
لا يمكننا أن نصمت! – بيان عن الوضع في الأراضي المقدّسة

لا يمكننا أن نصمت! – بيان عن الوضع في الأراضي المقدّسة

ما يقرب من ستة أشهر من الحرب في غزة، ولم تصمت المدافع. نحن أعضاء الرهبانية اليسوعيّة (اليسوعيّون)، مثل العديد من الكاثوليك والمسيحيين والرجال والنساء من جميع الأديان، وغير المؤمنين، نرفض الصمت. لا تزال أصواتنا ترتفع في الصلاة والرثاء والاحتجاج على الموت والدمار الذي لا يزال مستمرًا.

قراءة المزيد
La Semaine jésuite 2024

La Semaine jésuite 2024

La Semaine jésuite, lancée en 2018 par l’aumônerie de l’USJ, vise à présenter et faire connaître aux étudiants et au corps administratif et enseignant de l’université la Compagnie de Jésus. Cette semaine leur permet par conséquent de découvrir la diversité de la mission de la Compagnie, de l’importance de l’engagement citoyen dans la construction d’une identité civique et communautaire et de se rendre compte que notre appartenance au Christ passe aussi et peut-être surtout par notre engagement auprès de nos frères.

قراءة المزيد
Share This