أخبار ذات صلة
لحظة مضيئة – التنوير… عند الآباء اليسوعيّين

لحظة مضيئة – التنوير… عند الآباء اليسوعيّين

أعتز بكوني من ابناء مدرسة العائلة المقدسة (المعروفة في مصر باسم “الجزويت”). ورغم أنني لا أجد الوقت الكافي للتواصل معها إلا أن بداخلي شعور عميق بالعرفان للمدرسة وللأباء اليسوعيين (ترجمة جزويت) الذين أنشأوها وأداروها وعلموا بها أجيالا متعاقبة لما يقرب من مائة وخمسين عاما .. ولهذا أسعدني تلقي دعوة لزيارتها من يومين.

قراءة المزيد
Lancement des activités du 150e anniversaire de l’USJ et Signature du Pacte USJ-CI

Lancement des activités du 150e anniversaire de l’USJ et Signature du Pacte USJ-CI

Au cours d’une cérémonie qui a rassemblé plus de 700 personnes à l’amphithéâtre Pierre Y. AbouKhater au Campus des sciences humaines, l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ) a annoncé le 30 avril 2024 le lancement de deux grands événements : les activités de son 150e anniversaire, marquant ainsi un siècle et demi d’excellence académique, de contributions significatives à la société et d’engagement profond envers la francophonie et la signature d’un pacte pour la création de l’USJ-Côte d’Ivoire (USJ-CI), une opportunité d’éducation supérieure de qualité dans un esprit d’excellence et d’ouverture à tous.  

قراءة المزيد

Après le déjeuner à la communauté jésuite le jeudi midi, notre premier temps de réunion a lieu à la bibliothèque Dilou, introduit par une prière gestuée. Le jeudi soir, après la messe à la chapelle de l’évêché, c’est l’évêque lui-même qui nous a invités à dîner avec un buffet préparé par ses soins. Le vendredi et le samedi, nous resterons au Bon Pasteur (maison diocésaine), où la messe paroissiale sera l’occasion de célébrer les 50 ans d’ordination de Georges et de Joseph, avec grande simplicité, beaucoup d’émotion, et la convivialité d’un repas partagé auquel chacun a généreusement contribué.
Ces 2 jours et demi de réunion ont été très denses, nous permettant d’aborder différents thèmes avec différentes méthodes, mais surtout d’amorcer un sentir commun à propos de l’avenir de notre mission. Le plus intéressant à vous partager me semble être le tour de nouvelles, et je terminerai par un appel.
Temps de nouvelles
Le CCU : Victor nous présente le développement du pôle artistique, avec une ou deux expositions par mois, essentiellement avec des artistes autodidactes et débutants : les vernissages sont des moments de rencontre et d’échange le plus souvent très ouverts, sur le ton de la conversation spirituelle. Elles sont complétées par des sorties en groupe dans des lieux culturels et touristiques, moyen de faire partager la joie de la beauté du pays, ce qui est souvent une réconciliation.
Ricardo nous partage aussi les questions qu’il porte : Quelle est notre place dans la société ? dans le monde étudiant ? En tout cas, plusieurs religieux et religieuses participent, même si ce n’est pas explicitement un lieu ecclésial, et on a une place dans le monde universitaire, qui est exprimée publiquement lors des soutenances auxquelles nous sommes souvent invités. Les bénévoles ont une place importante, on leur offre l’occasion de donner quelque chose, et ce sont des partenaires pour la gestion de l’œuvre. Certaines associations demandent une salle, et c’est l’occasion de sentir les soucis portés par la société, comme la question des personnes âgées.
Ben Smen : Christophe commence par avouer que le fait d’être une équipe permet de s’absenter (il termine son année semi-sabbatique). Il apprécie qu’il y ait de plus en plus de rencontres interreligieuses à un niveau spirituel, jusqu’à permettre un partage de vie avec des musulmans. C’est sans doute la vocation de Ben Smen d’être reconnue comme un lieu de silence et d’intériorité pour chrétiens et non-chrétiens, et c’est un témoignage à l’intérieur même de l’Eglise d’Algérie où cette ouverture n’est pas évidente pour tous aujourd’hui.
Roland précise qu’il y a tout un réseau d’amis de la maison, ce qui nous permet d’accueillir avec d’autres. Jesús souligne les progrès du travail en équipe : on peut apprendre à voir les qualités de chacun plutôt que de se plaindre ! Malgré cela, on est assez fragiles et il y a un poids du quotidien.
Par rapport au CIARA : Lucien a démissionné, mais il veillera à donner les informations utiles aux Salésiens, qui annoncent enfin leur arrivée et devraient pouvoir prendre le relais. Joseph précise que les entreprises algériennes et étrangères seront intéressées par les Salésiens, car ils sont connus pour leur pédagogie.
Christian continue d’aller plus ou moins une semaine par mois au monastère de Tibhirine, où il apporte un soutien à la communauté du Chemin Neuf, pour eux-mêmes et pour l’accueil des visiteurs.
Dilou : Jean précise qu’on est à 200 inscrits. Les liens avec l’Université islamique fonctionnent moins bien parce que la plupart des profs ne souhaitent pas que les étudiants fréquentent Dilou. Cependant, des gens de toutes catégories consultent les livres de religion, et il remercie son prédécesseur pour la qualité du fonds en langue arabe. Il souhaite mettre à niveau le fonds de psychologie. Georges rappelle que Dilou reste un lieu de confiance, où chacun est connu.
Nibras : Damien dit que l’on continue à travailler mais avec des effectifs en diminution, et cependant un bon nombre de familles réellement dans le besoin. Les activités de vacances sont l’occasion de créativité.
Paul : La Maison des Petites Sœurs des Pauvres à Annaba est son Nazareth et il est à l’aise avec elles. Il passe beaucoup de temps à préparer et donner des retraites et est content qu’on lui demande ce service. Il est aussi heureux d’être dans ce diocèse et aimerait pouvoir aider les Algériens chrétiens pour qui l’ambiance du pays est un moment particulièrement difficile.
Appel pour des volontaires : Même si nous souhaitons vivement accueillir de nouveaux jésuites en Algérie, de notre Province et d’autres provinces, nous savons qu’il nous faudra en prendre les moyens et que cela implique de la patience. Dans un avenir plus proche, nous souhaitons faire venir des volontaires laïcs, et si possibles chrétiens (même ignatiens) du monde arabe, jeunes ou retraités, célibataires ou mariés, de préférence pour une durée de 2 ans. Nous allons travailler à rédiger des profils de postes dans les prochains moyens, mais si vous avez déjà des personnes à nous proposer, le profil de poste pourra être mieux adapté ! Merci donc de penser à faire cette proposition autour de vous : le volontariat missionnaire porte des fruits aussi bien dans les lieux d’envoi que dans les lieux d’origine !

Pr. Damien de Préville, sj

أخبار ذات صلة

لحظة مضيئة – التنوير… عند الآباء اليسوعيّين

لحظة مضيئة – التنوير… عند الآباء اليسوعيّين

أعتز بكوني من ابناء مدرسة العائلة المقدسة (المعروفة في مصر باسم “الجزويت”). ورغم أنني لا أجد الوقت الكافي للتواصل معها إلا أن بداخلي شعور عميق بالعرفان للمدرسة وللأباء اليسوعيين (ترجمة جزويت) الذين أنشأوها وأداروها وعلموا بها أجيالا متعاقبة لما يقرب من مائة وخمسين عاما .. ولهذا أسعدني تلقي دعوة لزيارتها من يومين.

قراءة المزيد
Lancement des activités du 150e anniversaire de l’USJ et Signature du Pacte USJ-CI

Lancement des activités du 150e anniversaire de l’USJ et Signature du Pacte USJ-CI

Au cours d’une cérémonie qui a rassemblé plus de 700 personnes à l’amphithéâtre Pierre Y. AbouKhater au Campus des sciences humaines, l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ) a annoncé le 30 avril 2024 le lancement de deux grands événements : les activités de son 150e anniversaire, marquant ainsi un siècle et demi d’excellence académique, de contributions significatives à la société et d’engagement profond envers la francophonie et la signature d’un pacte pour la création de l’USJ-Côte d’Ivoire (USJ-CI), une opportunité d’éducation supérieure de qualité dans un esprit d’excellence et d’ouverture à tous.  

قراءة المزيد
Nouvelle collection « Al-fikr al-arabî al-masîhî » : Une exploration enrichie de l’héritage culturel chrétien dans le monde arabe

Nouvelle collection « Al-fikr al-arabî al-masîhî » : Une exploration enrichie de l’héritage culturel chrétien dans le monde arabe

Nous sommes ravis d’annoncer le lancement de la nouvelle collection « Al-fikr al-ʿarabī al-masīḥī » par le CEDRAC. Cette collection représente une révision et une extension de la série bien établie « Mawsū‘at al-ma‘rifah al-masīḥiyyah : Al-fikr al-ʿarabī al-masīḥī » de Dar al-Machreq (DeM). Le CEDRAC, en collaboration avec DeM, a décidé d’effectuer une refonte éditoriale (changement de format et de couverture) et de repositionner la collection afin qu’elle devienne le foyer des brèves études dans notre domaine au CEDRAC pour un public savant.

قراءة المزيد
كرماس مدرسة العائلة المقدّسة

كرماس مدرسة العائلة المقدّسة

 كان الحفل في ساحة مدرسة العائلة المقدسة بمصر الجديدة (PCH)، وتضمن العديد من الألعاب المميزة والعروض الموسيقيّة والغنائية، وشارك بعض من الطلاب في تنظيم الألعاب، والبعض الآخر في تنظيم العروض الفنيّة من خلال تقديم مواهبهم أمام الجميع. وساهم المدرسين في تحفيز الطلبة والحاضرين على الاستمتاع بكل ما يُقدم بالكرماس من أنشطة وألعاب وعروض فنيّة.

قراءة المزيد
Share This