أخبار ذات صلة
سنة الابتداء الثالثة بين الوطن والمهجر

سنة الابتداء الثالثة بين الوطن والمهجر

نشاط غير معتاد في دير بكفيّا في نهاية الصيف. ثلاثة عشر مشتركًا تسجّلوا في برنامج ٢٠٢٣/٢٠٢٤ ويجب تجهيز البيت من جديد. نورس أنهى خدمته في بكفيا ويستعدّ للانطلاق نحو آفاق جديدة. صلاح يأتي إلى بكفيّا لينضمّ إلينا، تشارلي وأنا. ما عساها تكون هذه السنة؟ جماعة كبيرة وبيت متجدّد لا نعلم بعد كيف سنسكن فيه. نادر مستعدّ للمساعدة في المرافقة في الرياضة الكبيرة.

قراءة المزيد

L’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ) a célébré sa fête patronale, le lundi 20 mars 2023, par une messe concélébrée par le recteur de l’Université, le professeur Salim Daccache s.j.,  le père Michaël Zammit, provincial de la Compagnie de Jésus au Proche-Orient et au Maghreb et plusieurs prêtres jésuites, à l’église du Campus des sciences et technologies – Mar Roukoz, et ce, en présence du Nonce apostolique au Liban, Mgr Paolo Borgia ; de membres du corps diplomatique, du Haut Conseil de l’Université, du Conseil stratégique, des vice-recteurs, directeurs et doyens, du président de la Fédération des associations des anciens et des présidents et membres des associations, du directeur de l’Hôtel-Dieu de France, hôpital universitaire de l’USJ et de son réseau hospitalier, des enseignants, administrateurs et étudiants. La cérémonie et le discours ont été retransmis en direct sur les réseaux sociaux officiels de l’USJ.

Dans son discours prononcé après la messe, le Pr Salim Daccache s.j., après avoir souhaité la bienvenue au nouveau Nonce apostolique au Liban et un bon séjour au P. Joseph Christie s.j., Secrétaire général de l’Enseignement supérieur jésuite dans le monde et Secrétaire général de l’IAJU, l’International Association of Jesuit Universities, a évoqué d’emblée la crise « morale et sociale qui menace de devenir une maladie chronique » au Liban et au Proche-Orient et qui met à l’épreuve de relever « le défi de résister, de penser, de reconstruire et de trouver la réponse de l’Université », thème que Daccache a choisi  d’aborder l’année passée. « C’est pourquoi, affirme le Recteur, je ne peux que me tourner, en cette 148e fête patronale, vers notre saint patron Saint Joseph, pour lui demander de nous soutenir dans les épreuves difficiles que nous traversons. Sa Sainteté le pape François, dans ses méditations sur Saint Joseph, nous demande d’adopter le courage de notre saint patron face au tyran Hérode. »

Aux racines de l’éducation comme transformation sociale   

C’est en mettant l’accent sur le sens de la mission éducative de plusieurs générations de pères jésuites que le Recteur a assuré, à la fin de la première partie de son discours, que « ce n’est pas en rétablissant certains pouvoirs au chef de l’État ou bien en allant vers une décentralisation mal préparée ou en prêchant un fédéralisme, projet porteur de problèmes plus que de solutions que la face du Liban va changer. Il s’agit de quelque chose de plus fondamental, il s’agit de reconstruire une société, une économie, une école, une université, en bref il s’agit de reconstruire une société ; cela passe par un changement socio-culturel qui a valeur d’une transformation de la société ; il s’agit d’une série de changements nécessaires, de comportement autant des gouvernants que des gouvernés, et pour les premiers, retenir de la politique une mission d’asseoir les règles pour tous en toute objectivité. C’est le sens des responsabilités qu’il faut instaurer en tenant compte que l’homme politique, tout homme politique, a le devoir de considérer le bien pour toute sa communauté ».

La transformation sociale a commencé par nous-mêmes

Cette transformation, assure Daccache, devra concerner les domaines suivants : « l’environnement et l’écologie, les pauvres et la requête de la justice, notre engagement auprès des jeunes et regarder la vie de chacun comme un exercice spirituel à faire et à refaire. Notre exposé se penchera sur les divers aspects d’une même mission, celle de préparer à l’Université des personnes formées dans la liberté et au souci de la justice intellectuellement et socialement, pour devenir eux-mêmes des agents de transformation sociale. »

« Au courant de ces deux dernières années, poursuit-il, notre politique de développement de l’Université a cherché à aligner son profil et sa mission au niveau des exigences internationales de la gouvernance des universités, à répondre à des sollicitations locales et régionales d’aide à la relève d’institutions sœurs, et enfin à travailler sur nous-mêmes en ce qui concerne notre identité d’université jésuite et d’appartenance au réseau de l’Enseignement supérieur jésuite. »

La transformation sociale au niveau libanais

« Le développement ne se mesure pas par le nombre de diplômés en médecine, en ingénierie ou en d’autres disciplines, martèle Daccache à la fin de son discours, mais par ceux qui sont capables de percevoir comment s’effectue une transformation sociale. Si nous voulons participer à cette transformation, nous devons être collés au terrain, au peuple, nous mélangeant à la réalité sociale et imprimant son mouvement de conscience de soi à travers toutes les activités que nous menons ; semer la sève du changement, c’est avoir la vision de ce que sera l’édifice nettoyé et rajeuni. »

P. Salim Daccache, S.J.

أخبار ذات صلة

سنة الابتداء الثالثة بين الوطن والمهجر

سنة الابتداء الثالثة بين الوطن والمهجر

نشاط غير معتاد في دير بكفيّا في نهاية الصيف. ثلاثة عشر مشتركًا تسجّلوا في برنامج ٢٠٢٣/٢٠٢٤ ويجب تجهيز البيت من جديد. نورس أنهى خدمته في بكفيا ويستعدّ للانطلاق نحو آفاق جديدة. صلاح يأتي إلى بكفيّا لينضمّ إلينا، تشارلي وأنا. ما عساها تكون هذه السنة؟ جماعة كبيرة وبيت متجدّد لا نعلم بعد كيف سنسكن فيه. نادر مستعدّ للمساعدة في المرافقة في الرياضة الكبيرة.

قراءة المزيد
لقاء أهل اليسوعيّين في لبنان

لقاء أهل اليسوعيّين في لبنان

إنّه اللقاء السنوي المنتظر، الذي يكشف عن عددٍ من الجنود المجهولين في الرهبنة: أهلنا وأقربائنا. في حين كان اليسوعيّون في لبنان، في صباح يوم السبت 6 كانون الثاني، يتحضّرون ويحضّرون للقاء الأهالي، كانت عائلات اليسوعيّين في بيوتها، تتحضّر بدورها للقاء أبنائها وإخوتهم.

قراءة المزيد
Petites nouvelles d’Alep

Petites nouvelles d’Alep

La communauté d’Alep est petite (nous sommes 3, le frère Michel, Michael en régence et moi-même) mais vaillante. L’apostolat peut sembler hétéroclite avec, par ordre d’ancienneté, les scouts (en plus du groupe traditionnellement lié à la Compagnie, nous accompagnons aussi, depuis septembre, les guides de Saint Joseph), la CVX, le JRS (c’est un gros projet ici à Damas), le Study zone, le CJF – Centre Jésuite de Formation (un programme d’aide à l’employabilité en 4 mois).

قراءة المزيد
ثلاث احتفالات بمناسبة رأس السَّنة الميلاديّة

ثلاث احتفالات بمناسبة رأس السَّنة الميلاديّة

أُقيمت ثلاث احتفالات، بمناسبة رأس السَّنة الميلاديّة 2024، والحفلات تُعد رمزاً لتقديم التَّهنئة للأحباب والأصدقاء، وتعبيراً عن الفرح والسَّعادة لقدوم عام ميلادي جديد، وتُعدّ أيضًا دافعًا للتّمنّي لبدء خطوة جديدة مليئة بالهدوء والسّكينة والحبّ مع النفس والآخر والله.

قراءة المزيد
Share This