أخبار ذات صلة
سنة الابتداء الثالثة بين الوطن والمهجر

سنة الابتداء الثالثة بين الوطن والمهجر

نشاط غير معتاد في دير بكفيّا في نهاية الصيف. ثلاثة عشر مشتركًا تسجّلوا في برنامج ٢٠٢٣/٢٠٢٤ ويجب تجهيز البيت من جديد. نورس أنهى خدمته في بكفيا ويستعدّ للانطلاق نحو آفاق جديدة. صلاح يأتي إلى بكفيّا لينضمّ إلينا، تشارلي وأنا. ما عساها تكون هذه السنة؟ جماعة كبيرة وبيت متجدّد لا نعلم بعد كيف سنسكن فيه. نادر مستعدّ للمساعدة في المرافقة في الرياضة الكبيرة.

قراءة المزيد

A Alep nous collaborons auprès de la jeunesse dans trois projets différents : à la bibliothèque « Study-Zone », au « Centre Jésuite de Formation Professionnelle » (CJF) et chez les Scouts Jésuites. Nous avons la chance de collaborer et d’accompagner cette jeunesse car, comme dit la lettre du Père Général sur les Préférences Apostoliques Universelles de la Compagnie de Jésus, la grande majorité de jeunes sont parmi les plus pauvres (non seulement au niveau matériel mais aussi d’espoir). Ces jeunes font face à de très grands défis, surtout à cause de la guerre et des sanctions d’Occident contre ce pays : violence, crise économique, chômage, etc. Leur avenir n’est pas clair et beaucoup d’entre eux sont poussés à partir à l’étranger. En même temps, nous constatons que cette jeunesse ne perd pas son cœur généreux et solidaire ainsi que son désir de vivre et de construire la paix. Il y a donc des étincelles d’espérance chez les jeunes.

Etincelles d’espérance chez les Scouts Jésuites. Fondés l’année 1929, les scouts jésuites sont le mouvement scout plus ancien d’Alep. Inspirés par la spiritualité ignacienne, ils accompagnent et forment les jeunes garçons aleppins pour devenir des hommes pour les autres, engagés dans la construction de la fraternité en Syrie. Maintenant chez les scouts il y a une centaine d’enfants et de jeunes entre 7 et 28 ans. Avant la guerre, ce groupe scout comptait avec plus de deux cents cinquante membres mais, à cause des différentes crises vécues en Syrie, beaucoup de nos scouts et leurs familles ont dû partir à l’étranger. Le nombre de garçons et de jeunes avait beaucoup baissé, jusqu’à 70 membres, mais depuis deux années il y a de plus en plus d’enfants qui demandent de rejoindre la troupe scoute.

Comme tout mouvement scout, les scouts jésuites se réunissent chaque semaine pour leurs différentes activités. Aussi, ils ont deux grands camps pendants l’année : un en hiver (février) et un autre en été (août). Et, depuis 24 ans, les scouts organisent le Rally Fikr (Intellectuel) : un concours de connaissances où participent tous les mouvements scouts catholiques d’Alep. Ce Rally est très attendu par les jeunes d’Alep, son objectif est d’encourager la jeunesse à ouvrir son horizon vers la culture et l’éducation. Le Rally est une grande fête qui rassemble à plus de huit cents jeunes scouts pendant 4 jours et qui leur permet de se rencontrer, de tisser de liens d’amitié et de travailler en équipe.

Parler sur l’avenir et sur l’espérance avec les jeunes d’Alep c’est très compliqué. Normalement, lorsqu’on parle avec les jeunes, beaucoup d’entre eux expriment plutôt leur désolation et leur envie de quitter le pays. Nos jeunes scouts ne sont pas l’exception. Cependant, il y a d’étincelles d’espérance qui ne sont pas toujours exprimées par les paroles mais par les actions. Par exemple, les chefs scouts sont tous de jeunes universitaires et beaucoup parmi eux travaillent aussi. Malgré le fait qu’ils sont très pris dans leur vie quotidienne, ils sont très engagés dans leurs responsabilités auprès des enfants scouts et pour le service à la ville d’Alep. Nos chefs scouts travaillent avec beaucoup de générosité, ils donnent de cours d’anglais et d’informatique aux enfants ; ils s’organisent avec d’autres jeunes pour nettoyer les espaces publiques d’Alep comme le grand jardin d’Azyzyéh ; chaque année les scouts préparent de boites de nourriture pour donner aux familles pauvres chrétiennes et musulmanes. Pendant les années de crise, ils ont organisé une collecte du sang appelée « une goutte du sang » pour les personnes blessées par la guerre. Et avant la crise syrienne, ils ont accueilli des enfants irakiens et organisé des activités éducatives pour eux au Deir Saint-Vartan. Voilà les signes d’espérance que cette jeunesse continue à nous donner par leur amour au service dans la Syrie.

Alvaro Dorantes SJ

أخبار ذات صلة
سنة الابتداء الثالثة بين الوطن والمهجر

سنة الابتداء الثالثة بين الوطن والمهجر

نشاط غير معتاد في دير بكفيّا في نهاية الصيف. ثلاثة عشر مشتركًا تسجّلوا في برنامج ٢٠٢٣/٢٠٢٤ ويجب تجهيز البيت من جديد. نورس أنهى خدمته في بكفيا ويستعدّ للانطلاق نحو آفاق جديدة. صلاح يأتي إلى بكفيّا لينضمّ إلينا، تشارلي وأنا. ما عساها تكون هذه السنة؟ جماعة كبيرة وبيت متجدّد لا نعلم بعد كيف سنسكن فيه. نادر مستعدّ للمساعدة في المرافقة في الرياضة الكبيرة.

قراءة المزيد
لقاء أهل اليسوعيّين في لبنان

لقاء أهل اليسوعيّين في لبنان

إنّه اللقاء السنوي المنتظر، الذي يكشف عن عددٍ من الجنود المجهولين في الرهبنة: أهلنا وأقربائنا. في حين كان اليسوعيّون في لبنان، في صباح يوم السبت 6 كانون الثاني، يتحضّرون ويحضّرون للقاء الأهالي، كانت عائلات اليسوعيّين في بيوتها، تتحضّر بدورها للقاء أبنائها وإخوتهم.

قراءة المزيد
Petites nouvelles d’Alep

Petites nouvelles d’Alep

La communauté d’Alep est petite (nous sommes 3, le frère Michel, Michael en régence et moi-même) mais vaillante. L’apostolat peut sembler hétéroclite avec, par ordre d’ancienneté, les scouts (en plus du groupe traditionnellement lié à la Compagnie, nous accompagnons aussi, depuis septembre, les guides de Saint Joseph), la CVX, le JRS (c’est un gros projet ici à Damas), le Study zone, le CJF – Centre Jésuite de Formation (un programme d’aide à l’employabilité en 4 mois).

قراءة المزيد
ثلاث احتفالات بمناسبة رأس السَّنة الميلاديّة

ثلاث احتفالات بمناسبة رأس السَّنة الميلاديّة

أُقيمت ثلاث احتفالات، بمناسبة رأس السَّنة الميلاديّة 2024، والحفلات تُعد رمزاً لتقديم التَّهنئة للأحباب والأصدقاء، وتعبيراً عن الفرح والسَّعادة لقدوم عام ميلادي جديد، وتُعدّ أيضًا دافعًا للتّمنّي لبدء خطوة جديدة مليئة بالهدوء والسّكينة والحبّ مع النفس والآخر والله.

قراءة المزيد
Share This